Gênes (Italie) : Rassemblement devant la prison

reçu par mail / lundi 25 janvier 2021

Gênes : Rassemblement devant la prison, pour passer un bonjour à tous les détenus et à notre compagnon Francesco

On dirait que ça fait des siècles, depuis ce 8 mars 2020, quand l’étincelle de la révolte s’est déclenchée dans cette poudrière qui sont les prisons italiennes, où les restrictions supplémentaires, imposées par l’État suite à la crise sanitaire avaient empiré un quotidien déjà insoutenable.

Comme réponse à la rage et au courage des détenus mutinés, l’État italien a tué 15 personnes.
A coup de lacrymos, de matraques et de jets de robinets d’incendies, il a fait expulser les espaces occupés par les détenus et a procédé par la suite à des transferts et des vexations.

Également en dehors de ces murs sordides, on voit et on vit une augmentation de la répression et du contrôle, exercé de plus en plus, sous prétexte de la pandémie. L’État et ses larbins infligent sans relâche, à tous ceux qui peuvent représenter une quelque forme d’hostilité à son encontre, des années de taules, des mesures de contrôle et de surveillance préventives, des amendes et des coups de matraque.

Nous avons décidé de venir à nouveau devant la maudite taule de notre ville, pour réaffirmer encore une fois toute notre haine envers les prisons et ceux qui les gèrent.
Nous y venons à nouveau ici parce que nous n’oublions pas la violence que l’État exerce à l’intérieur de ce camp.
Nous y venons à nouveau, pour rappeler ces jour de mars et le courage de ces détenus qui sont morts en luttant pour leur dignité.
Nous y venons à nouveau, pour réaffirmer notre solidarité aux compagnons anarchistes emprisonnés, qui n’ont pas baissé leur tête face à la prison, ainsi qu’à tous ceux qui continuent à faire vivre le conflit contre cette société d’oppression et de dévastation.

Samedi 30 janvier, à 18h, rassemblement devant la prison de Marassi, pour passer le bonjour à tous les détenus et à notre compagnon Francesco.
Pour en finir avec toutes les prisons !
Milles moyens, un seul horizon : liberté !

This entry was posted in Anticarcéral, International and tagged , , . Bookmark the permalink.