Douai (Nord) : Sans électricité, le centre d’appel n’appelle plus

La Voix du Nord / mardi 3 mars 2020

Lundi, les salariés du centre d’appels Duacom n’ont pas pu travailler. La plateforme d’appels téléphoniques n’était plus alimentée en électricité à la suite d’un acte de malveillance commis hors les locaux. Le travail a repris ce mardi matin.

Lundi, les quelque 420 salariés du centre d’appels Duacom, situé rue Gabriel-Fauré à Douai, n’ont pas passé de coups de téléphone de la journée. «  Nous avons été victimes d’un acte de malveillance sur le domaine public  », signale Anne Caramiaux, la responsable des ressources humaines. Faute d’électricité, les chargés de clientèle ont donc été privés de l’usage de leurs téléphones et de leurs ordinateurs et, de ce fait-là, n’ont pu travailler pour le compte des donneurs d’ordre, à savoir des sociétés des secteurs de l’énergie, du tourisme et [article payant ; NdAtt.]

This entry was posted in Contre le Travail and tagged , , , . Bookmark the permalink.