Toulouse : Les fascistes doivent dégager

extraits de France 3 / jeudi 13 février 2020

Un face à face est intervenu mercredi soir, à Toulouse, entre militants antifascites et membres d’extrême-droite, en marge d’une conférence du maire de Béziers, Robert Ménard. Depuis plusieurs jours des appels à la mobilisation contre la tenue de cette réunion circulaient sur les réseaux sociaux. Dès 19h30, 50 personnes se sont rassemblés à l’entrée de la salle municipale Osète en pleine centre-ville où devait se dérouler cet évènement organisé par une association de la droite extrême, le Cercle des Capitouls […]

En réalité, le lieu de rendez-vous semble avoir a été modifié pour une salle de banquet privé, Le Loft, situé à 200 mètres de là, voisine du QG de campagne de l’ancien maire de Toulouse, Pierre Cohen. […]
Très rapidement le groupe d’extrême-gauche arrive sur place et fait face au service de sécurité composé notamment de membres de Génération identitaire. L’opposition entre les deux parties dure une dizaine de minutes. Les membres d’extrême-droite tenant l’entrée de la salle afin d’empêcher l’intrusion de la cinquantaine de militants antifascistes jusqu’à l’arrivée d’un important dispositif policier […]
Présent à Carcassonne au moment de la confrontation, Robert Ménard ne s’est finalement pas déplacé à Toulouse. […]

This entry was posted in Antifa and tagged , , , , . Bookmark the permalink.