Lyon : Un écran publicitaire, c’est si fragile…

France3 / jeudi 31 octobre 2019

Un écran vidéo « de communication » de l’annonceur J.C.Decaux fait beaucoup parler de lui depuis le début de cette semaine, décrié par un collectif anti-pub. Le panneau en question, installé au-dessus des berges du Rhône a été dégradé dans la nuit du mercredi 30 octobre.
[…] Il s’agit d’un mobilier urbain, semblable à d’autres panneaux installés par J.C.Decaux, le leader mondial de la publicité sur ce type de support, qui annonce la tenue à Lyon du 5 au 7 novembre des Journées de l’Economie, un événement qui réunit chaque année des spécialistes de renommée internationale, y compris des prix Nobel et de très nombreux participants.

Pour JC Decaux, ce n’est pas de la publicité mais de la communication. Et ce n’est pas nouveau : chaque année, l’annonceur déploie de l’affichage pour donner le programme détaillé des JECO, organisées par la Fondation pour l’Université de Lyon, ce qui fait partie de ces campagnes de communication sur des événements ou des ONG. Cette année la nouveauté c’est la présence d’un écran vidéo, en plus de l’affichage classique. « Un des thèmes des JECO 2019 étant le numérique, on nous a demandé un support plus incisif, plus moderne », explique, un brin énervé, Pascal Chopin, responsable régional de JC.Decaux, joint mercredi 30 octobre par téléphone. « Mais il n’y a aucun message publicitaire! ». […]

En fin de matinée, J.C. Decaux a décidé d’enlever le mobilier dégradé et de ne pas le remplacer. « Certains ont appelé à le vandaliser, ce qui conduit à passer aux actes en général », a commenté Pascal Chopin pour le groupe JC Decaux qui annonce avoir déposé plainte.

This entry was posted in Antitech, Bouffe du riche, Merdias and tagged , , , . Bookmark the permalink.