Verberie (Oise) : Nuit agitée et… le maire a failli rôtir

extraits du Parisien / vendredi 2 août 2019

Des gendarmes postés en surveillance, d’autres qui font du porte à porte, quatre carcasses de voitures brûlées et la porte du garage du maire qui porte les stigmates d’un départ de feu… Ce vendredi matin, le quartier Saint-Exupéry à Verberie avait des airs de désolation. […]
Depuis le 14 juillet, ce quartier qui compte près de 300 logements gérés par le bailleur Picardie Habitat est en proie à des nuisances. Des voitures avaient déjà été incendiées. Un homme qui avait tenté de demander du calme aurait été agressé mi-juillet.

Sauf que la nuit de jeudi à ce vendredi, la tension est montée d’un cran. Deux bâtiments abandonnés, appelés Notre-Dame-des-Monts , ont été en proie aux flammes. Pire, la maison du maire (SE), Michel Arnould, a été touchée par un départ de feu. « Ils ont voulu faire diversion avec Notre-Dame », assure un habitant. […]

Du produit inflammable aurait été aspergé sur sa porte de garage. « Heureusement qu’elle a tenu, on a des stocks de bois et des bouteilles de gaz juste derrière, s’inquiète son épouse. La semaine dernière, on avait déjà retrouvé des pétards et du bois brûlé. » L’édile, qui avait dernièrement déclaré sur les réseaux sociaux « ne pas laisser gagner ceux qui perturbent ce quartier », a aussi reçu des textos le menaçant de mort. […]

Ces dernières semaines, les équipes de gendarmes et la police municipale avaient déjà identifié plusieurs individus à l’origine des troubles qui touchent cette ville de 4 000 habitants. Ainsi, Picardie Habitat avait mis en demeure 6 familles au sujet des nuisances créées la nuit depuis le 14 juillet. Dans ce courrier, suivi d’un constat d’huissier, le bailleur expliquait que si la situation ne se calmait pas, elles seraient expulsées. [de la punition collective, quoi; NdAtt.] Pendant 10 jours, deux vigiles avaient été déployés dans le quartier. […]

This entry was posted in Antiélectoral and tagged , . Bookmark the permalink.