Lyon : Vélo’v s’en prend plein la gueule

Lyon Capitale / lundi 3 juin 2019

C’est une vague de vandalisme sans précédent qui vient de toucher Vélo’v ces dernières semaines. Un quart du parc est actuellement en attente de réparation suite à des attaques répétées et gratuites menées contre le service de location de vélo.

[…] Depuis début mars, le service emblématique de location de vélo est victime d’une vague de vandalisme sans précédent à Lyon. Le phénomène est parti de Gerland à proximité des collèges et lycées avant de s’étendre à l’ensemble de la ville. À chaque fois, c’est le même schéma qui se répète avec des dégradations des vélos et stations commis par des adolescents de 14 / 17 ans. Ces derniers n’utilisent même pas les vélos, mais se contentent de s’attaquer au service, y compris en plein jour, contrairement aux derniers épisodes de ce genre. Sur les réseaux sociaux, des vidéos pour forcer les Vélo’v en utilisant la béquille circulent, une méthode qui a poussé JCDecaux a devoir enlever cet élément en attendant de trouver une solution. Un signalement auprès du procureur de la République a été également effectué face à un sentiment d’impunité. De même, JCDecaux en appelle aujourd’hui « à la responsabilité des parents ». Sur l’ensemble des villes où opère l’entreprise, Lyon est la seule où une telle vague de dégradation de ce genre s’est produite.
1 vélo sur 4 en attente de réparation

Selon nos informations, 1 000 vélos sont ainsi hors service, en attente de réparation, sur un parc qui en compte 4 000. Le marché mondial du vélo connait un fort essor, ce qui entraîne des délais supplémentaires pour obtenir des pièces détachées de la part des fournisseurs. « Le niveau d’incivilité est supérieur à notre capacité de remise en état », confie-t-on du côté de JCDecaux, même si l’entreprise reste confiante pour la suite, la suppression de la béquille ayant permis de limiter les actes de vandalisme. En parallèle, les équipes de JCDecaux travaillent actuellement sur des nouvelles améliorations pour renforcer le vélo et ses pièces. […]

This entry was posted in Gentrification toi-même ! and tagged , , , , . Bookmark the permalink.