Parcoursup : Deux lycées bloqués dans les Hauts-de-Seine

Le Parisien / jeudi 24 mai 2018

Ils ne veulent pas de Parcoursup, la nouvelle procédure d’accès à l’enseignement supérieur, qui remplace le système APB, admission post-bac. Aux lycées Paul-Lapie, à Courbevoie, et à Albert-Camus, à Bois-Colombes, des lycéens ont décidé de bloquer leur établissement, ce jeudi matin. Mais les élèves ont finalement pu entrer en cours.
Dès 8 heures, des tracts ont été distribués à Courbevoie par des élèves -150 selon la police- puis une cinquantaine d’entre eux se sont rendus en cortège au lycée voisin de Bois-Colombes. Sur place, vers 11 heures, la police a interpellé puis placé en garde à vue trois garçons en possession de pétards. La garde à vue a été levée ce jeudi soir.

Les lycéens exprimaient aussi leur déception quant aux résultats mis en ligne mardi soir sur la nouvelle plate-forme Parcoursup, où ils ont consulté les premières réponses à leurs vœux de formation post-bac.
Au niveau national, 53,5 % des lycéens ont reçu une réponse positive (contre 80 % avec APB en 2017) à l’un de leurs dix voeux. « 70 % de mes élèves en STMG n’ont pas de proposition ferme et sont en attente. Les seuls qui ont reçu des réponses positives sont ceux qui ont demandé des filières dans le privé, constate Marie-Pierre Carloti, professeur de terminale au lycée Montesquieu du Plessis-Robinson et secrétaire générale adjointe du Snes 92. C’est très violent à quelques jours du bac ». Le bac a déjà commencé pour certains candidats, puisque des épreuves (dans les disciplines en option) avaient lieu ce jeudi matin au lycée de Courbevoie. Elles se sont déroulées normalement malgré le rassemblement devant les grilles.

 

 

This entry was posted in Brûle ton école and tagged , , . Bookmark the permalink.