Nantes : Vive le feu! [Mise-à-jour]

Indymedia Nantes / vendredi 13 octobre 2017

En marche vers la guerre sociale

Dans la nuit du jeudi au Vendredi 13 octobre, j’ai incendié deux gros 4×4 de bourges dans le quartier Monselet à Nantes. On peut nous empêcher de faire grève ou de manifester mais pas de faire des dégâts au moment qu’on aura choisi.

Un exploité enragé, auto-entrepreneur du désordre

[in italiano] [Deutsch]


Et ici la prose des journaflics:

France Bleu Loire-Océan/ Vendredi 13 octobre 2017

L’incendie de deux grosses voitures dans les rues de Nantes revendiqué sur un site anticapitaliste

Dans un texte intitulé « vive le feu »‘ publié sur le site internet du groupe anticapitaliste Indymédia, l’auteur de deux incendies de voitures dans la nuit de jeudi à vendredi à Nantes revendique son geste, il se présente comme un « auto-entrepreneur du désordre » et se vante d’avoir « incendié deux gros 4X4 de bourges ». Les flammes ont détruit une Mercedes et une BMW dans la rue Georges Sand située dans le quartier résidentiel de Monselet. A la mi-journée, les carcasses des voitures étaient encore dans la rue, elles ont été photographiées par Sophie Van Goethem, ancienne candidate divers-droite aux élections municipales de 2014 et habitante du quartier.

Un acte similaire commis à la fin du mois d’août

Dans la nuit du 27 au 28 août, un incendie volontaire avait détruit un 4X4 Range Rover stationné dans une rue du quartier Dobrée, autre secteur résidentiel de la ville. Les flammes s’étaient propagées à une autre voiture et à la colonne de gaz d’un immeuble voisin. Plusieurs riverains avaient dû être évacués. Le lendemain, sur le site Indymédia, un texte revendiquait cette action, l’auteur se disait « décidé à nicker la bourgeoisie ».

This entry was posted in Bouffe du riche and tagged , . Bookmark the permalink.