Compiègne (Oise) : Ça chauffe

Le Courrier Picard / lundi 4 avril 2016

CompiegneCe lundi 4 avril, un peu avant 7 heures, la voiture de Nicolas Leday, adjoint au maire de Compiègne, chargé des travaux, des bâtiments communaux et des transports, a été incendiée devant son domicile, rue Saint-Joseph.
Le feu s’est propagé à un autre véhicule, qui a également été complètement détruit. «  Le bruit, c’est impressionnant, a relaté, à chaud, Nicolas Leday. Quand les pneus explosent…  » Vers 9 heures, l’élu se rendait au commissariat de Compiègne pour porter plainte. «  Il y a quinze jours, quelqu’un a rayé ma voiture, et il y a dix jours, j’ai eu deux pneus crevés…  », indique-t-il.
Difficile de ne pas se sentir la cible d’un acharnement. Lié à son mandat ? «  Je ne vois pas… Je n’ai pas pris de position particulière ces derniers temps, poursuit Nicolas Leday. En 27 ans au conseil municipal, je n’ai jamais eu ce genre de problème.  »
Fait étrange : un bâtiment communal a également été la cible d’un incendie volontaire, la veille. Un groupe d’hommes a incendié une voiture préalablement disposée contre la salle Tainturier, rue de Clamart. Une enquête est en cours. Pourrait-il y avoir un lien ? «  Je ne sais pas  », commente simplement Nicolas Leday.

Compiegne 4 4 2016 2

—————

Le Parisien / lundi 4 avril 2016

Est-ce un hasard ou un acte intentionnel ? Après l’incendie de la voiture qui a mis le feu à la porte de la salle Tainturier à Compiègne, la voiture de l’adjoint au maire, Nicolas Leday, a été la proie des flammes, ce lundi matin, rue Saint-Joseph.
Il était 6 h 55 quand les riverains ont entendu une première explosion. Plusieurs détonations ont suivi, le réservoir d’essence a explosé, le carburant enflammé se répandant sur la chaussée pour embraser une autre voiture. Le feu a fait fondre deux compteurs de gaz et a fragilisé un poteau téléphonique en bois. En l’espace de deux jours, au total, quatre voitures ont été incendiées : celle de la salle Tainturier, une deuxième dans le quartier du Puy-du-Roy dimanche et celles de la rue Saint-Joseph ce matin.

Compiegne 4 4 2016 3

This entry was posted in Antiélectoral and tagged , . Bookmark the permalink.