Strasbourg : Autodéfense face à la justice

Le Parisien / vendredi 15 janvier 2016

Un incendie volontaire a éclaté ce vendredi dans le bureau d’une greffière d’une annexe du palais de justice de Strasbourg.  Le feu a été mis par un inconnu vers 7h30 mais il a été rapidement maîtrisé. L’homme s’était introduit par effraction dans le bâtiment avant son ouverture au public.
«En l’état actuel des choses, il n’y a aucune certitude quant aux intentions» de l’auteur des faits, a dit le président du tribunal de grande instance, Jean-Luc Stoesslé. «Est-ce qu’il cherchait précisément un dossier, est-ce que c’est en lien avec une affaire le concernant? Ce n’est pas impossible, mais ce n’est pas du tout établi», a-t-il ajouté. Les images de la vidéosurveillance «pourraient nous donner des éléments d’identification», a-t-il dit.
Désormais «totalement hors d’usage», le bureau d’environ 15 m2 était celui du greffe d’un des juges aux affaires familiales, a précisé le président du tribunal de grande instance. Des «éléments de procédure» ont été détruits, notamment «des décisions qui devaient être rendues vendredi matin», et «une partie des archives», selon le magistrat.
L’alerte a été donnée vers 7h20, alors qu’il faisait encore nuit. Les pompiers ont rapidement maîtrisé l’incendie. L’intervention de la police scientifique a retardé de plus d’une heure une audience prévue devant la cour d’assises, qui a finalement repris ses travaux dans la matinée.

This entry was posted in Nique la justice and tagged , . Bookmark the permalink.