Morbihan : Arrestation de l’auteur présumé de 15 actes de vandalisme contre des lieux de culte

france3 / mercredi 26 mars 2014

Les statues du calvaire à terre © Stéphane Izad - France 3 BretagneUn homme de 34 ans a été interpellé mardi. Il a reconnu avoir dégradé plusieurs sites religieux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Mardi 25 mars, un homme a été interpellé et placé en garde à vue. Il a reconnu être à l’origine de 15 actes de vandalisme sur des lieux de cultes dans le Morbihan. Ces dégradations qui ne s’accompagnaient pas de vol, ont été commis entre mars 2013 et janvier 2014. L’homme a été confondu par son ADN. Durant plusieurs mois, des édifices et des symboles religieux ont été vandalisés dans le pays de Pontivy (56) que ce soit à Bubry, Bieuzy-les-eaux, Plouay, Villeneuve-Jacquenot, Melron, Languidic ou d’autres communes avoisinantes. Tous les maires avaient porté plainte.

 

Confondu par son ADN

Mardi matin un homme de 34 ans a été interpellé chez lui dans le Morbihan, puis placé en garde à vue. Il a été relâché en fin de journée. Lors de sa garde à vue, cet homme a reconnu 15 des 19 faits de dégradations.

Il avait déjà été interpellé dans le cadre de cette affaire et son ADN prélevée. C’est son ADN qui a été retrouvée sur les derniers scènes de dégradation, d’où cette nouvelle interpellation.

L’auteur présumé des faits sera reconvoqué devant la justice ultérieurement.

***

Des édifices religieux vandalisés près de Melrand (56)

france3 / mercredi 4 décembre 2013

La charpente de la chapelle Guelhouit, près de Melrand (56), a été endommagée par un incendie criminel. © J-P. Tranvouez

Depuis quelques mois, des édifices et des symboles religieux sont vandalisés dans le pays de Pontivy (56). Hier, c’est un incendie criminel qui a endommagé une chapelle à Melrand.

Hier matin, à 9h, de la fumée s’échappe de la chapelle Guelhouit à Melrand (56). Une automobiliste le remarque et prévient les pompiers qui interviennent rapidement. L’édifice religieux, datant du XVIIème siècle, n’est pas gravement endommagé mais l’incendie est criminel.

Et ce n’est pas la première fois que ce genre d’incidents arrive. A Bubry, Bieuzy-les-eaux, Plouay, Villeneuve-Jacquenot et d’autres communes avoisinantes, des édifices et des symboles religieux (calvaires, statues, etc.) sont victimes de dégradations depuis plusieurs mois.

***

Une longue série d’actes de vandalisme

À Melrand. Juin 2013, tentative d’incendie de la chapelle du Guelhouit à Melrand. Un calvaire, une croix et deux fontaines sont détériorés. Dans la nuit du 13 au 14 septembre, deux statues du calvaire sont brisées. Mardi 3 décembre, deuxième tentative d’incendie de la chapelle du Guelhouit.

À Plouay. Les 23 et 24 novembre, une statue de Notre-Dame-de-Lourdes est décapitée, une autre abîmée.

À Plœmeur. Le 5 septembre, une statue de vierge à l’enfant est brisée.

À Bubry. Fin août, début septembre, le calvaire du bourg est dégradé. Une statue de Sainte-Hélène est retrouvée en morceaux.

À Bieuzy-Les-Eaux. Début octobre, le calvaire de Castennec est vandalisé. Le 17 novembre, la chapelle de Castennec est vandalisée..

This entry was posted in Anticlérical and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.