République Tchèque : Magpie Project – Nous ne payerons pas pour ce qui nous a été volé

reçu par mail / dimanche 30 août 2020

Lukáš Kalina, Zdeněk Vítek, Lubomír Sogel, Tomáš Tichánek, Václav Šupka et d’autres encore. Eux tous ont pris des marchandises dans les magasins sans les payer et les tribunaux leur ont infligé de lourdes condamnations.

Cette pratique perverse ne peut rester sans réponse. C’est pourquoi est né Magpie Project. D’autres marchandises vont disparaître des magasins et les capitalistes ne recevront pas d’argent en échange. Des gens utiliseront les biens expropriés pour répondre à leurs besoins. Nous expliquerons pourquoi cela se produit. Nous encouragerons également d’autres personnes à participer.

Ce n’est pas un crime de prendre des biens aux capitalistes sans les payer. Ils agissent eux-mêmes de manière criminelle lorsqu’ils accumulent des marchandises en exploitant leurs employé.e.s. Ils les font travailler dur, mais ils ne leur donnent qu’une petite partie de ce qu’ils ont créé avec leur travail. Ils s’emparent du reste et l’investissent dans le cycle d’exploitation suivant. C’est du vol ! C’est un crime ! Reprendre à ces voleurs les biens volées n’est pas un vol. Contrairement aux prêcheurs de la morale chrétienne-bourgeoise, nous soutenons que l’expropriation est une forme légitime de réaction à un monde où le chemin de la richesse des uns est pavé de la pauvreté des autres.

Les juges et les matons emprisonnent des êtres humains. Ces hypocrites râlent contre le vol, mais ils volent la vie des gens et détruisent leurs relations interpersonnelles.

Chaque jour, les capitalistes jettent des tonnes de nourriture et d’autres choses et font tout ce qu’ils peuvent pour empêcher les gens de les obtenir sans payer.

Ils n’ont pas de chance, parce que, même si certain.e.s sont puni.e.s, de nombreuses autres personnes désobéissantes continueront à exproprier. Beaucoup d’entre elles ne seront jamais prises.
Et si c’est le cas, de toute façon ils ne les feront pas plier. Depuis les centres commerciaux, il est possible de passer à des objectifs plus importants : aux banques, aux comptes, aux implantations et aux équipements de la bourgeoisie. Il suffit de le faire !

Le Magpie Project a besoin d’un autre complice. Participe ! Envoie tes histoires, vidéos, photos à publier. N’oublie pas la sécurité et ne te fais pas chopper !

This entry was posted in Bouffe du riche, International, Les affameurs / les empoisonneurs and tagged , . Bookmark the permalink.