Saint-Martin-les-Tatinghem (Pas-de-Calais) : L’antenne-relais ne tient pas débout

La Voix du Nord / dimanche 12 avril 2020

Une antenne relais 4G, propriété d’Orange et exploitée par Free, s’est effondrée le dimanche 22 mars, poussée par une rafale. L’opérateur téléphonique estime que la base de l’équipement a été déboulonnée. Il a même porté plainte pour cet incident rarissime.


Il avait été mis en service dans un terrain privé le 3 mars, coincé entre une ferme à l’arrière de la salle de sport de Tatinghem et la RD 942, la rocade reliant l’agglomération audomaroise à la RN 42 vers Lumbres. Moins de trois semaines plus tard, il était balayé par une rafale de vent (guère plus de 55 km/h enregistrés à Boulogne-sur-Mer ce jour-là). Incident très inhabituel pour un équipement de cette taille. Car il s’agit d’un pylône téléphonique d’Orange, haut de 30 mètres, dont des centaines d’autres modèles ont poussé ailleurs en quelques années sans s’effondrer à la première rafale venue. [article payant ; NdAtt.]

 

[in english]

This entry was posted in Antitech, Bloquer les flux and tagged , , , . Bookmark the permalink.