Le Grand-Quevilly (Seine-Maritime) : La grande évasion du cirque

extraits de France Bleu / vendredi 17 mai 2019

[…] Dans la nuit de jeudi à vendredi vers 3h45, les policiers sont appelés car des habitants de Grand Quevilly, dans la métropole rouennaise, aperçoivent trois chameaux en liberté en pleine rue. […] Et en patrouillant, les policiers et les responsables du cirque trouvent dans une prairie, sept buffles, trois poneys, deux ânes, deux chèvres et deux lamas. « Ils ont réussi à les ramener calmement au cirque, aucun animal n’a été blessé. Et c’est un soulagement car la Sud 3 n’était pas loin », poursuit cette source. En fait, les animaux ont pu s’échapper car la clôture électrifiée de l’enclos du cirque a été sectionnée. […]

Et ça ne s’arrête pas là

extraits de France Bleu / dimanche 19 mai 2019

[…] Le cirque Seneca, installé depuis quelques jours au Grand-Quevilly, dans la métropole rouennaise, a de nouveau été ciblé cette nuit de samedi à dimanche 19 mai 2019. Deux individus, avec un masque blanc sur le visage, ont été aperçus près de la cage des fauves. Repérés par les membres du cirque, ils se sont enfuis. La veille, la police municipale du Grand-Quevilly est passée prévenir le cirque. Les forces de l’ordre ont en effet reçu des menaces par téléphone. Des anonymes ont menacé de venir à nouveau, pour lâcher les animaux dans la nuit. Le directeur du cirque et les salariés ont dû rentrer certains animaux par précaution, et monter la garde toutes la nuit. […]

This entry was posted in Liberté animale and tagged , , . Bookmark the permalink.