Alfortville (Val-de-Marne) : Interpellé pour des tags antispécistes

Le Parisien / dimanche 16 septembre 2018

Plusieurs vitrines et stores de commerces vendant de la viande ont été marqués au feutre noir. L’auteur présumé a été interpellé ce samedi vers 4 heures du matin. […] Cinq boutiques de la rue Paul-Vaillant-Couturier d’Alfortville ont été taguées, dans la nuit de vendredi à samedi. Vers 4 heures du matin, un homme avait recouvert plusieurs stores et vitrines de commerces vendant de la viande ou des produits à base de viande de l’inscription « Stop spécisme Viande = cruauté ».

Il a été interpellé alors qu’il s’en prenait à la boucherie Bouyer, au 155, rue Paul Vaillant-Couturier, après avoir également tagué une inscription sur le store du traiteur asiatique situé juste à côté. « Heureusement on a réussi à enlever tout de suite l’inscription, mais de toute façon, pour choquer un boucher, il en faut plus que ça, lance avec le sourire Marc Flandrin, le nouveau dirigeant, depuis trois semaines, des deux boucheries Bouyer de la ville. Quand je travaillais à Paris, c’est avec des autocollants sur le même thème qu’on avait recouvert ma boutique une fois. »

Le commerçant a décidé de porter plainte, se rassurant qu’il n’y ait pas eu de casse et comptant sur « les caméras qui couvrent toute la rue », pour permettre à la justice de condamner le tagueur. « La fédération des bouchers nous tient au courant des différentes menaces, nous sensibilise à ces actions du moment, mais là il n’y a pas vraiment de conséquences, nos clients n’ont rien vu », se rassure le boucher. La municipalité promet en tout cas de tout faire nettoyer dès ce lundi matin. « Nous réclamons des rondes à la police pour que cela ne se reproduise plus, précise Michel Gerchinovitz (PS), maire d’Alfortville. On ne peut pas tout accepter comme mode d’expression ! »

Dans la nuit du 28 au 29 août, c’est à Fontenay que les antispécistes avaient vandalisé deux boucheries à coup de jets de cailloux. Sur les murs des deux commerces, la même inscription taguée en blanc pour le premier, en noir pour l’autre : « Stop spécisme ».

This entry was posted in Liberté animale and tagged , , . Bookmark the permalink.