Stains : Larde le bleu

Le Parisien / dimanche 9 août 2015

Un contrôle de la route a dégénéré samedi après-midi à Stains, envoyant deux policiers à l’hôpital et un conducteur en garde à vue. Il n’avait pas le permis. Le contrôle a démarré sur une artère très passante de Stains, l’avenue Stalingrad, vers 17 h 30. Les policiers à bord d’un fourgon sérigraphié s’apprêtaient à contrôler le conducteur d’une 208, l’ayant surpris en train de griller un feu rouge. L’automobiliste, accompagné d’un passager, s’est arrêté, mais à l’approche de la police, a redémarré en trombe en direction du quartier du Clos-Saint-Lazare, juste à côté. Les policiers l’ont poursuivi, jusqu’à une voie en travaux et donc sans issue. La 208 aurait alors amorcé une brutale marche arrière et percuté le fourgon qui les suivait. Les deux passagers de la Peugeot se sont toutefois retrouvés coincés, leurs portes bloquées. Ils sont alors sortis par les fenêtres. Seul le conducteur a été arrêté. Son passager a blessé le policier qui s’approchait avec une lame de couteau, à trois reprises, au niveau de l’avant-bras, et a réussi à s’échapper.

Les deux policiers de cet équipage, qui appartiennent à la compagnie de sécurisation et d’intervention, ont été conduits à l’hôpital : l’un pour les coups de couteau au bras, l’autre pour une blessure au poignet. « Le fonctionnaire n’est pas gravement blessé » rassure une source policière. Le conducteur, âgé de 22 ans, et originaire de la ville, est en garde à vue. L’enquête est en cours pour tenter de comprendre ce qui a pu le pousser à prendre autant de risques. Seul élément pour l’instant : il n’avait de permis de conduire. Le passager qui a frappé le policier est toujours recherché. […]

This entry was posted in ACAB and tagged , , . Bookmark the permalink.