Toulouse : La seule église qui illumine…

extrait d’ actuToulouse / mardi 4 février 2020

[…] Lundi 3 février, vers 13 heures, […] une nouvelle église a été la cible d’une profanation d’un autre genre. Située dans le quartier des Minimes, rue du général Bourbaki, l’église Saint-François de Paule a été la cible de tags anticléricaux et libertaires en lien avec le mouvement social qui agite la France.



« La seule église qui illumine est celle qui brûle », « ACAB » (pour all cops are bastards, NDLR), « Gilets au bout de mes rêves », ont notamment été tracés sur la façade. De l’autre côté de la rue, un slogan contre le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc, dont on ignore la teneur, a lui aussi été effacé à la hâte par les services techniques de la ville. […]

This entry was posted in Anticlérical and tagged , . Bookmark the permalink.