Besançon : C’est mal parti pour l’écoquartier

MaCommune.info / lundi 25 février 2019

Les sapeurs-pompiers de Besançon ont été appelés peu avant 3h du matin dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 février 2019 pour l’incendie de la maison du projet d’écoquartier des Vaites. La piste criminelle fait peu de doute. Le maire de Besançon et le préfet du Doubs étaient sur place en fin de matinée pour constater les dégâts. Jean-Louis Fousseret a annoncé qu’il s’engageait à reconstruite très vite une nouvelle maison du projet.

Selon les premiers éléments d’enquête, le feu se serait déclaré après une intrusion ne laissant que peu de place au doute quant à l’origine criminelle de l’incendie des trois containers maritimes « de dernier voyage » installés en avril 2018 pour abriter la maison du projet de découverte de cet écoquartier qui doit, à terme, recouvrir une offre de 1.150 logements en accession et à la location au sein de petits collectifs, d’habitat intermédiaire et d’habitat individuel dense. Une alternative selon la Ville de Besançon à l’habitat existant de la rue de Belfort et de Palente qui souhaite donner la possibilité d’habiter en ville et aux portes du centre-ville à un budget accessible.
Inauguré le 17 avril dernier et ouvert depuis le mois de mai 2018, ce centre d’informations mobile de 70 m2 abritait notamment une maquette de l’écoquartier et se voulait être un lieu de dialogue et de rencontre. Après l’annonce de l’incendie, le préfet du Doubs, Joël Mathurin et Jean-Louis Fousseret ont décidé de se rendre sur place afin de se rendre compte de l’étendue des dégâts. Le maire de Besançon s’est dit atterré et a condamné fermement ces actes. « À travers cet incendie, c’est le dialogue que l’on veut museler. En effet, cette maison permettait à chacun de venir prendre connaissance du projet et de se faire son opinion. C’est un lieu de travail, de rencontre pour les riverains, mais aussi pour les entreprises présentes sur le chantier… » […]

This entry was posted in Gentrification toi-même ! and tagged , , . Bookmark the permalink.