Prison de Liancourt : Trois matons d’un coup

Le Parisien / mercredi 10 octobre 2018

La violence des attaques est décrite comme « hallucinante » par les instances syndicales. Un mineur, âgé de 17 ans, s’en est pris à trois surveillants, ce mardi en fin d’après-midi, au centre pénitentiaire de Liancourt.

Comme ailleurs, les moins de 18 ans y ont interdiction de faire usage de tabac. Alors que l’un d’eux revient d’une formation pâtisserie, il est alpagué par des majeurs qui lui proposent de quoi fumer. Ils se dirigent alors vers les marchands clandestins, quand l’agent pénitentiaire qui l’accompagne s’interpose.
« C’est alors qu’une seconde collègue arrive en renfort. Il lui a mis un coup de poing en plein visage avant de s’acharner, littéralement sur elle, une fois au sol, souffle Dominique Deregnaucourt, délégué UFAP. Un autre collègue a lui aussi pris des coups. »
D’après le délégué, ce n’est pas le premier problème avec ce détenu au comportement hyper violent, incarcéré pour des faits d’homicides. Placé en quartier disciplinaire, il sera présenté ce jeudi en commission de discipline. Avant un éventuel passage devant un tribunal correctionnel.

This entry was posted in Anticarcéral and tagged , , . Bookmark the permalink.