Seine-et-Marne : Aveugler les yeux de l’État

Le Parisien / jeudi 24 mai 2018

Les faits se sont produits dans la nuit de mercredi à jeudi. À Melun, deux jeunes ont été interpellés après avoir tagué une caméra. À Ozoir, il y a eu une tentative d’incendie d’un équipement de vidéoprotection.

Deux caméras de surveillance ont été les cibles d’individus dans la nuit de mercredi à jeudi, à Melun et Ozoir-la-Ferrière.
À Melun, un mineur et un majeur ont été interpellés par des policiers, après avoir commencé à taguer une caméra, rue des Frères-Lumières, vers 23 h 35. Les deux jeunes hommes âgés de 16 et 22 ans s’étaient munis de bombes aérosols et étaient montés sur un escabeau pour commettre leur méfait.
À la vue des policiers, ils ont tenté de s’enfuir mais ont été vite arrêtés. Les premières investigations ont montré que le mineur a fugué d’un foyer du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis). L’adulte a affirmé habiter le même département.

A Ozoir, dans la cité Anne-Frank, vers 0 h 50, un ou plusieurs individus ont mis le feu à une poubelle placée au pied d’un mât, en haut duquel se trouvait un équipement de vidéoprotection. Ce dernier a cependant été épargné par les flammes, qui ne sont pas montées si haut.

This entry was posted in Anti-caméras and tagged , , , . Bookmark the permalink.