Chemins de fer : le sabotage rend la grève plus efficace – épisode 4

Midi  Libre / vendredi 18 mai 2018

Déjà affectée par la grève des cheminots, la circulation des trains sur la ligne Nîmes-Narbonne est retardée par des obstacles placés à deux reprises sur les voies.
Seuls deux trains régionaux circulent sur le tronçon Béziers-Agde dans la matinée du vendredi 18 mai. Leur circulation a été interrompue à deux reprises par des obstacles, dans des secteurs voisins.
Les premiers obstacles ont été signalés peu après 7 heures, vers Vias. Ils ont provoqué plus d’une heure de retard pour les deux seuls trains en circulation sur le tronçon dans la matinée. D’après la SNCF, un « acte de malveillance » serait à l’origine de l’incident.
D’autres obstacles ont à nouveau interrompu la circulation à 9 heures 30, au niveau de Villeneuve-lès-Béziers. Un train a été arrêté. La circulation a été rétablie vers 10 heures 15, mais « les retards s’accumulent sur l’ensemble des TER du littoral », prévient la SNCF.

This entry was posted in Bloquer les flux, Contre le Travail and tagged , , , , , , , , . Bookmark the permalink.