Des mauvais moments pour les bleus (fin septembre 2016)

Clermont-Ferrand : Cocktails Molotov pour les flics

La Montagne / lundi 26 septembre 2016

Après les tirs de pierres et d’éléments métalliques vendredi soir, les policiers ont à nouveau été pris à partie samedi soir, rue du Château des Vergnes, à Clermont-Ferrand. Mais cette fois, c’est avec des cocktails molotov qu’ils ont été accueillis dans ce qui pourrait bien ressembler à un guet-apens.
Peu après 21 heures, les pompiers ont été appelés à intervenir sur des poubelles en feu, sur les voies de tram, au niveau du terminus des Vergnes. Les policiers sont arrivés à leur suite. Et comme la veille, ils ont la cible de jets de projectiles.
Les enregistrements des caméras de vidéosurveillance installées le long des voies de tramway laissent entrevoir que les individus – une dizaine – s’étaient dissimulés dans des bosquets pour attendre les fonctionnaires de police.
Huit cocktails molotov ont été jetés dans leur direction et sur les quatre feux de containers déjà allumés. Des pierres ont également été lancées, sans faire de blessés. Immédiatement, l’ensemble des effectifs de police présents sur l’intervention se sont élancés pour interpeller les agresseurs. Deux ont pu être appréhendés, dont celui qui, la veille, avait été placé en garde à vue pour ces mêmes faits. Ce jeune homme de 18 ans et un mineur ont donc à nouveau été conduits au commissariat.

*****

Eaubonne-Franconville : Fuite ratée… pour cette fois !

Le Parisien / mercredi 28 septembre 2016

Il est un peu plus d’une heure du matin quand le conducteur accélère subitement pour échapper au contrôle de police. La scène se déroule à Eaubonne, ce mercredi. Le conducteur est alors pris en chasse par un équipage de Police secours, bientôt suivi par une voiture de la police municipale de Franconville. L’homme tente de rejoindre l’A 15 pour s’échapper, en prenant l’A115. Pour y parvenir, il percute les deux véhicules de police avant de faire un tête-à-queue et stopper sa course contre une glissière de sécurité à Franconville. L’homme a tout tenté ensuite pour échapper à son interpellation, se rebellant avant d’être maîtrisé. Âgé de 18 ans, sans permis de conduire, ce jeune originaire d’Argenteuil a été placé en garde à vue.

*****

Arras : Des pierres pour les flics

La Voix du Nord / mercredi 28 septembre 2016

C’est vers 23 heures que les pompiers et les policiers d’Arras ont été sollicités pour intervenir sur un feu de containers à poubelles, repéré rue Racine, à proximité de la place Verlaine. En arrivant sur place, les policiers, encore dans leur véhicule, ont eu la désagréable surprise d’être accueillis par des jets de projectiles. À peine ont-ils mis le pied au sol que les agents de la force publique ont vu un groupe d’une dizaine d’individus se disperser, indique le commissariat. Le feu, qui a détruit trois containers à poubelles, a lui été rapidement contenu, même si une reprise a été constatée vers 6 h 45 en raison du vent, toujours selon les forces de l’ordre.

*****

Meaux : Boum, le flic de la municipale !

Le Parisien / mercredi 28 septembre 2016

Un policier municipal a été délibérément percuté, mercredi après-midi, par une camionnette, rue de Chaage, à Meaux. Le conducteur du véhicule a été interpellé à Chambry, à l’issue d’une course-poursuite avec la police.
C’est vers 16 heures que tout a démarré, lorsque deux fonctionnaires – en ronde dans le secteur de l’hôpital – remarquent un homme, tournevis à la main, dans le jardin d’une propriété. Ils s’approchent de lui, il leur explique qu’il est là pour relever les compteurs. Mais le fils du propriétaire, âgé de 16 ans, sort de sa maison et fait comprendre aux policiers qu’il ne s’agit pas du tout de cela. Les deux fonctionnaires veulent alors contrôler l’inconnu, qui leur explique que ses papiers sont dans sa camionnette, garée dans la rue. Ils l’accompagnent et attendent. Leurs deux scooters sont garés une vingtaine de mètres plus loin. L’homme monte dans son véhicule et soudain démarre, fonçant délibérément sur un des policiers. Ce dernier, pour ne pas être écrasé, tente de s’accrocher au haut de la camionnette qui le percute de plein fouet, avant d’être projeté sur le côté.
Aussitôt, des messages radio sont lancés. Deux voitures de la police municipale, rejointes par deux autres patrouilles du commissariat, se lancent à la poursuite du fuyard, qui prend la direction de Crégy-lès-Meaux. À hauteur de Chambry, il prend la route à contresens et fonce sur une voiture du commissariat qui l’évite. Puis la camionnette percute une autre voiture. La seconde patrouille du commissariat lance alors une herse stop-stick sous les roues de la camionnette, qui continue de rouler quelques centaines de mètres malgré les pneus crevés. Après quelques embardées, il finira par percuter le talus, avant d’être interpellé.
« Ce sont des faits très graves. il a délibérément foncé sur mon policier et a tenté de prendre la fuite par tous les moyens », commente Dominick Lemullois, patron de la police municipale de Meaux. Le fonctionnaire blessé a été transporté à l’hôpital de Meaux, où il a subi des radios. Il souffrirait de fractures et de contusions à la tête.
« Le parquet a confié l’enquête, pour tentative d’homicide, au commissariat de police de Meaux », indique le procureur-adjoint Emmanuel Dupic. Âgé de 58 ans, le fuyard, dont le casier judiciaire comporte plusieurs condamnations pour des vols, est en garde à vue.

This entry was posted in ACAB, Des mauvais moments pour les bleus and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.