Douilly (Somme) : Contre l’implantation d’un nouveau parc éolien, la première à terre

Courrier picard / lundi 27 avril 2015

Un mât de 45000€ vandalisé.
Ce mât servait à mesurer le vent dans le cadre d’un projet d’installation. Il serait hors d’usage.

Le mât s’étale encore au milieu du champ, entre Douilly et Quivières. Tombé dans la nuit de samedi 25 avril au dimanche, cet équipement installé par l’entreprise Nordex est censé mesurer le vent dans le cadre d’une étude avant l’installation de treize éoliennes l’an prochain. Un projet qui soulève la colère de nombreux anti-éoliens depuis plusieurs mois.

douilly élonienne

« Qu’on nous traite de tous les noms chaque jour, passe encore, mais détruire du matériel ça va trop loin », s’énerve Gaëtan Lesne, responsable de projets pour la société de construction des éoliennes. L’homme a de quoi s’énerver. Le coût d’un tel mât s’élève à près de 45 000 euros. « Des câbles ont été sciemment coupés. C’est évident. La gendarmerie est venue sur place vérifier », détaille-t-il. L’entreprise Nordex a déposé une plainte contre X.

Le propriétaire du champ, Laurent Dossin, est lui aussi excédé. « Les anti-éoliens peuvent être contre ce projet mais j’en ai marre qu’ils sabotent les équipements. Ils nous laminent tous les jours avec leurs mails aussi, c’est trop », s’essouffle-t-il. Le mât devrait être retiré rapidement. Il n’est plus en état de fonctionner d’après l’entreprise.

This entry was posted in Antitech and tagged , . Bookmark the permalink.