Fascisme à Nantes, riposte féministe

extrait d’Indymedia Nantes / vendredi 30 janvier 2020

Le week-end dernier, des tags néonazis ont été découvert sur les murs du pôle étudiant à la fac de Nantes. Croix gammées, croix celtiques, insultes à la mémoire de l’activiste antifasciste Clément Méric… signé « Arsouille », un nom qui revient et qui déjà s’était fait connaître sur la fresque anti-rep.


Très vite, des actions ont été mises en place. Parce que le fascisme n’a pas sa place à Nantes, une riposte à plusieurs échelles a été menée.
Des tags antifas et féministes ont repris leur place à l’université. La lutte antifasciste et anti patriarcat ne peuvent pas être dissociées, et nous lutterons toujours dans cette dynamique intersectionnelle. […]

Mais cette semaine à Nantes, les fafs ont voulu redoubler de visibilité.
Hier soir, mercredi 29 janvier, un rassemblement anti-PMA prenait place devant la préfecture. Sous couvert de « questionnement bioéthique », le mouvement anti PMA lancé à Nantes par la Manif pour tous n’est qu’un relent d’homophobie et de sexisme. Leur rendez-vous n’a heureusement attiré qu’une petite trentaine d’activistes gâteux, et une quinzaine de fafs cagoulés. Côté riposte antifasciste, une centaine de camarades étaient présents.

La police, également sur place, a comme à leur habitude protégé les fachos. Jusqu’à les escorter à la fin du rassemblement. Une mob plus deter a suivi, mais la flicaille a blessé des camarades et procédé à une interpellation.

Le CAFN condamne le fascisme, et toutes les oppressions qui en découle. Nous saluons les initiatives populaires, révolutionnaires et antifascistes. Et nik Arsouille

CAFN – Collectif d’Actions Féministes Nantes

This entry was posted in Antifa and tagged , , , , . Bookmark the permalink.