Grenoble : Mais que restera-t-il de cette ville ? [MAJ2 – 25 novembre 2017]

NdAtt. : avant de lire la prose des journaflics, on trouvera ici la revendication de ce bel incendie.

France3 / mardi 21 novembre 2017

C’est un lieu emblématique de Grenoble, la Casemate, qui a été victime dans la nuit de ce lundi 20 au mardi 21 novembre 2017 d’un violent incendie. Le feu a pris peu après 2 heures du matin et a fait d’importants dégâts. La piste criminelle semble privilégiée.


Un violent incendie a dévasté une grande partie des locaux de la Casemate à Grenoble la nuit dernière. Le feu s’est déclaré peu après 2 heures du matin. Les dégâts sont très importants et la Casemate ne pourra sans doute pas rouvrir avant plusieurs mois. La piste criminelle semble privilégiée. Une ou plusieurs personnes se seraient introduites dans le bâtiment juste avant le départ de l’incendie.
Quelques fumées, des vitres explosées, des poutrelles métalliques tordues par la chaleur, une très forte odeur acre, et partout des objets et des meubles calcinés. C’est tout ce qui reste, en ce début de matinée du mardi 21 novembre 2017, des locaux de la Casemate à Grenoble.
L’équipe de direction de la Casemate a été prévenue peu après 2 heures du matin par la société chargée de la surveillance du bâtiment. Une intrusion venait de se produire et peu après un incendie a éclaté. Le feu s’est propagé rapidement. Les pompiers n’ont rien pu sauver à l’intérieur. Heureusement, leur intervention a permis d’éviter la propagation des flammes aux bâtiments voisins.
Pour la direction, l’acte volontaire ne fait aucun doute. La police était sur place peu après 8 heures ce matin pour effectuer les premiers constats.
Toujours selon la direction de la Casemate, les dégâts sont d’ores et déjà estimés à plusieurs millions d’euros. Il faudra sans doute plusieurs mois avant que le bâtiment puisse rouvrir ses portes.

*****

NdAtt. : Casematequoi ? Un lieu de propagande de l’idéologie scientiste et de la technologie.
Selon Wikipedia :  » Le CCSTI de Grenoble, dit « la Casemate » est un centre de culture scientifique, technique et industrielle (CCSTI) situé place Saint-Laurent à Grenoble, en France. Ouvert au public le 4 décembre 1979, il est le second centre culturel scientifique créé en France après le Palais de la découverte.  »

*****

Le Parquet et le cauchemar des anarchistes…

France3 / mercredi 22 novembre 2017

La liste des incendies non élucidés dans l’agglomération de Grenoble s’est donc allongée avec le feu qui a dévasté la Casemate. Le centre culturel scientifique, lieu emblématique de la capitale des Alpes, a été visé par des incendiaires ce mardi 21 novembre 2017. Pour Jean-Yves Coquillat [sa sale gueule, encore une fois, ci-contre; NdAtt.], procureur de la République de Grenoble, comme pour plusieurs des incendies de ces dernières semaines, la piste des « anarchistes » semble privilégiée.

Si l’incendie de la Casemate n’a pas encore été revendiqué « il ressemble beaucoup aux incendies qui ont été commis ces derniers temps par les anarchistes » estime le Procureur de Grenoble qui a accordé une interview à une équipe de France 3 ce mercredi 22 novembre 2017. Jean-Yves Coquillat cite « le professionnalisme avec lequel on a pénétré dans les lieux », « la découpe du grillage par lequel ils sont rentrés, en passant par les toits ».

L’agglomération de Grenoble a été touchée par une série d’incendies toujours non élucidés à ce jour. Il y a eu l’incendie de la caserne Offner, rue Léon Blum à Grenoble le 21 septembre dernier et puis celui de la gendarmerie de Meylan dans la nuit du 25 au 26 octobre. […]

Pour la Casemate et les gendarmeries, mais aussi pour les voitures brûlées d’Enedis, « l’acte politique » ne ferait donc guère de doute pour Jean-Yves Coquillat même si aucun responsable n’a pour l’instant été identifié. Le procureur de Grenoble se dit inquiet : « ces incendies se rapprochent dans le temps » et « l’activité des incendiaires est de plus en plus importante ». Et de conclure : « Heureusement, il n’y a pas eu de mort, mais on risque d’aboutir à un drame ».

 

This entry was posted in Antitech, Gentrification toi-même ! and tagged , , . Bookmark the permalink.