Calais (Pas-de-Calais) : Contre le mur de la honte

La Voix du Nord / jeudi 10 octobre 2019

« Le mur de la honte » : voilà ce que les automobilistes circulant sur la rocade portuaire ou zone Marcel-Doret peuvent lire depuis ce jeudi matin sur le mur anti-intrusion autour de la station essence Total.


Plusieurs détournent le regard en passant dans le rond-point. Une inscription en noire mesurant environ quatre mètres de longueur, visible à plusieurs centaines de mètres a été écrite dans la nuit. Érigé dès janvier, à la demande du préfet du Pas-de-Calais Fabien Sudry, l’objectif de ce mur est clair : empêcher l’intrusion des migrants.
Avant sa construction, des exilés restaient aux abords de la station essence dans l’espoir de s’introduire dans les poids lourds stationnés sur le parking. Plus tard, des grillages avaient été installés sur le rond-point situé à proximité pour les empêcher de s’y abriter, mais aussi de moins mobiliser les forces de l’ordre à cet endroit. [on s’en fout de ce qu’ils en disent humanitaires et mairie; NdAtt.]

 

[in english]

This entry was posted in Contre les frontières and tagged , , . Bookmark the permalink.